Ville de Morsang sur Orge

Histoire et patrimoine

Morsang dans l'Histoire

Le Château de Morsang

Le Parc du séminaire

Morsang dans l'Histoire

Du paléolithique supérieur (35 000 – 12 000 av. J.C.) à l’âge de Bronze (env. 3 500 – 1 800 av. J.C.) la vie économique des populations évolue du nomadisme à la sédentarisation avec le développement de l’élevage et de l’agriculture dans les vallées, lieux abrités où les conditions climatiques sont moins rudes.

D’après M. BINANT, instituteur à Morsang-sur-Orge et auteur d’une monographie rédigée en 1899 : « L’origine [de la commune de Morsang] est probablement fort ancienne. (…) au cours de fouilles faites sur divers points du territoire pour l’extraction de la pierre meulière au XIXè siècle, de nombreux objets, armes et ustensiles divers de l’âge de la Pierre ont été trouvés et recueillis ».

Le Château de Morsang

Le Château de Morsang-sur-Orge a été construit à partir de 1740 par Pierre Durey d’Harnoncourt qui était un des plus riches fermiers généraux. Il avait acheté la seigneurie de Morsang-sur-Orge en 1739, avant celles de Villemoisson-sur-Orge et de Sainte-Geneviève-des-Bois en 1743.

Le Parc du séminaire

Des arbres remarquables sont visibles dans le Parc du séminaire, dont un en particulier : la cépée de platanes. 

Ils sont remarquables par leur âge, leurs dimensions, leurs formes, leur passé ou encore leur légende. 

La perruche à collier est une espèce invasive originaire d’Afrique et d’Asie considérée comme nuisible aux récoltes de maïs dans leur pays d’origine. Introduite en France depuis peu, elle occupe les habitats des pics ou des écureuils, menaçant la biodiversité existante. Elle est facilement reconnaissable à son plumage vert et à son jacassement.

l_couple-soude-284583

On trouve dans le Parc des espèces florales invasives telles que l’Arbre à papillons ou encore la Renouée du Japon. Ces espèces exotiques empêchent la flore locale de se développer et déséquilibrent les écosystèmes….

Retour haut de page