Ville de Morsang sur Orge

Journée mondiale sans tabac : les enjeux de la nouvelle campagne de sensibilisation

Pour cette nouvelle campagne de sensibilisation à l’occasion de la journée mondiale sans tabac, une thématique a été choisie par l’OMS : “le tabac : une menace pour notre environnement”.

Les ravages du tabac sont nombreux. Il impact la santé des usagers, mais aussi leur portefeuille et l’environnement. On compte d’ailleurs à peu près 6 millions de morts chaque année, dont plus de 600 000 fumeurs passifs (non-fumeurs étant exposés aux fumées toxiques des cigarettes) selon l’OMS. 

Les jeunes, la première cible

Pour continuer à alerter les jeunes, le Gouvernement ainsi que le CNCT (Le comité national contre le tabagisme) poursuivent leur campagne de sensibilisation dans les écoles, collèges et lycées. Les instituteurs organisent alors plusieurs modules d’informations sur les effets néfastes du tabac. Le but est :

  • d’informer les élèves sur les dangers du tabac
  • susciter et maintenir leur prise de conscience
  • les responsabiliser, tant individuellement que collectivement
  • information sur la législation et sur les effets du tabac
  • développement des compétences psychosociales des élèves, pour accompagner leur réflexion sur leur santé et développer leur esprit critique

En 2004, les enfants représentaient 28% des décès imputables au tabagisme passif.

Si l’on compare ces chiffres aux autres années, le nombre de fumeurs chez les jeunes (11-16 ans) a augmenté de 9% en 2011, mais au globale, l’usage de la cigarette s’est intensifié davantage chez les hommes : 32,7 % contre 30,2% chez les filles (eduscol.fr). Et ça, malgré la hausse du prix des paquets de cigarettes qui coûte dans certains cas, plus de 10 euros. “Plus de 80% du milliard de fumeurs dans le monde vivent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire” précise le site du Gouvernement.

Un impact sur l’Environnement

Cette nouvelle campagne va servir aussi à sensibiliser les usagers sur l’impact qu’a la production et la commercialisation du tabac sur l’environnement, même si “l’industrie tente ‘d’écologiser’ son image, sa réputation, et ses produits. Pour cela, elle doit contribuer à l’instauration d’environnements plus sains, propices à un arrêt du tabagisme, en :

  • plaidant pour des politiques strictes visant l’arrêt du tabac
  • promouvant l’élargissement de l’accès à des services de sevrage
  • faisant connaître les tactiques de l’industrie du tabac
  • permettant aux fumeurs de réussir à arrêter de fumer, grâce aux initiatives ‘Gagner à arrêter' ».

Indique le site education.gouv.

Retrouvez plus d’informations sur → tabac-info-service.fr

Facebook
Retour haut de page