Ville de Morsang sur Orge

Journée mondiale de la santé : agissez pour votre quotidien

En cette journée mondiale de la santé, les organisations mondiales et nationales veulent nous informer davantage sur le monde qui nous entoure : à l’échelle mondiale, l’OMS veut sensibiliser la population sur les effets néfastes que nous exerçons sur notre planète, ce qui a de sévères répercussions sur notre santé. En France, le Gouvernement décide de mettre en avant les métiers du soin et de l’accompagnement pour attirer de nouveaux curieux en recherche d’emplois et formations. Zoom.

L’OMS attire l’attention sur “notre santé, notre planète”

À l’occasion de la journée mondiale de la santé, l’Organisation Mondiale de la Santé a dévoilé sa nouvelle campagne pour l’année 2022 : notre santé, notre planète. L’objectif est de mettre en avant les effets néfastes que nous exerçons sur la Terre et qui ont un réel impact sur notre santé. Ils citent “plus de 13 millions de décès dans le monde sont imputables à des causes environnementales évitables”

Prenons l’exemple de la pollution :
“Plus de 90 % des personnes respirent un air pollué résultant de la combustion de combustibles fossiles. Dans un monde en proie au réchauffement, les moustiques propagent les maladies plus loin et plus vite que jamais”.

Autre exemple, l’obésité, responsable de plusieurs maladies et accidents :
“Les systèmes qui produisent des aliments et des boissons hautement transformés et mauvais pour la santé sont à l’origine d’une vague d’obésité, d’une augmentation des cancers et des cardiopathies, tout en produisant un tiers des émissions mondiales de gaz à effet de serre”.

N’oublions pas non plus les catastrophes naturelles qui, à cause du réchauffement climatique, se multiplient. “Les phénomènes météorologiques extrêmes, la dégradation des terres et la pénurie d’eau entraînent des déplacements de populations et ont des répercussions sur leur santé”.

Ici, l’OMS démontre que pour protéger notre santé, il faut protéger notre planète en détruisant ce cycle de destruction.

Les métiers du soin et de l’accompagnement mis en avant

Le manque d’effectif dans plusieurs branches de métiers est très compliqué à gérer, surtout dans les métiers du soin, comme on a pu le constater lors de la crise sanitaire en 2020. C’est pour cela que le Gouvernement français a décidé de lancer une campagne suite aux derniers résultats du rapport de la Dares. 

Par le biais de cette campagne de communication, ils souhaitent faire connaître les métiers du soin et de l’accompagnement à une plus grande échelle nationale. Cela permettrait de créer une dynamique positive afin de renforcer l’attractivité de ces emplois, en suscitant de nouvelles vocations et en attirant plus de visiteurs. 

Facebook
Retour haut de page