Ville de Morsang sur Orge

8 mars : pourquoi célébrons-nous la lutte des droits des femmes ?

Ce mardi 8 mars, nous célébrons les femmes du monde entier et leurs combats qui ont permis de faire évoluer les choses. Voici tout ce que vous devez savoir sur cette journée mondiale.

Pourquoi la journée du 8 mars existe-t-elle ?

C’est en 1977 que cette date a été officialisée par l’Organisation des Nations unies. Elle tire son origine d’une manifestation pour le droit de vote des femmes de 1909, organisée par le Comité national de la femme du Parti socialiste américain. Il faut savoir qu’elles étaient considérées comme étant inférieures à l’homme il y a encore quelques décennies.

Le but de cet événement est de : 

  • fêter les victoires et les acquis des femmes 
  • faire entendre leurs revendications 
  • améliorer leur situation, qu’elle soit professionnelle ou non

à travers les époques.

Une journée officialisée en France dès 1982

C’est sous l’impulsion d’Yvette Roudy, ministre déléguée aux droits des femmes sous François Mitterrand, que le 8 mars a été reconnue en France comme étant une journée internationale. Le président de la République a, pour l’occasion, reçu des centaines de femmes, représentantes d’associations et milieux socio-professionnels différents. Lors de cette réunion, il a annoncé prendre de nombreuses mesures en faveur des droits des femmes. Depuis, le 8 mars est devenu une journée de sensibilisation et de mobilisation.

D’autres dates clés dans l’histoire

Saviez-vous que le premier pays à avoir autorisé le droit de vote aux femmes est la Nouvelle-Zélande ? En effet, ce pays précurseur a officialisé cet événement en 1863 ! Il a fallu attendre 1919 pour qu’elles puissent se porter candidates aux élections.

Côté éducation, les filles ont pu aller au collège et au lycée en 1880. Ceci était exclusivement réservé aux garçons. La mixité dans les écoles élémentaires est apparue en 1969 et c’est seulement en 2006 que les programmes scolaires ont été uniformisés pour les filles et les garçons. Aucune différence.

Au XXI siècle, on compte une vingtaine de femmes cheffes d’Etat ou à la tête d’un gouvernement en Europe. Parmi les plus célèbres, on cite Angela Merkele, chancelière allemande, Zuzana Čaputová, cheffe d’État slovaque ou encore les reines d’Angleterre Elisabeth II et du Danemark, Margrethe II.

Cette année, les Nations Unies ont choisi la thématique “l’égalité aujourd’hui pour un avenir durable” pour faire progresser l’égalité entre les sexes dans le contexte de la crise climatique et de la réduction des risques de catastrophes naturelles ou humaines. Comme ils l’indiquent, “les femmes et les filles sont des agents de changement et des leaders puissantes dans l’adaptation climatique. Elles sont impliquées dans des initiatives durables dans le monde entier et leur participation a pour résultat une action climatique plus efficace”.

#lesrèglesvontchanger !

À l’occasion de cette journée internationale, le département de l’Essonne a annoncé la mise en place de distributeurs de protection hygiénique dans quinze collèges du territoire, durant les mois de mars à septembre 2022. Le but est de lutter contre la précarité menstruelle et de soulever les tabous !

Facebook
Retour haut de page