Régie publique de l’Eau : représentation insuffisante des usagers

Jeudi 23 juin, le Conseil communautaire de Coeur d’Essonne examinait le projet de statuts de la future régie publique de l’eau. La place des usagers au sein du Conseil d’administration a fait débat.




Élargir la représentation des usagers de 3 à 5 personnes pour permettre aux représentant des locataires HLM et des copropriétaires de participer au Conseil d’administration de la régie de l’eau.

Telle était la proposition portée par des élus de Morsang et un de Saint-Michel-sur-Orge. Inacceptable pour M. Méhari , maire UDI de Brétigny-sur-Orge qui y voit une manière de dessaisir les élus de leurs prérogatives.

Étonnante arithmétique qui considère que 5 sur 18 empêcherait une majorité ! Mais plus fondamentalement, quelle conception rétrograde du rôle des élus qui consiste à penser que parce qu’ils sont issus du suffrage universel, « les élus sont seuls légitimes à faire des choix » et qu’ils pourraient se passer de l’expertise citoyenne. « Je plaide pour que la gestion de l’eau, bien commun de l’humanité, bénéficie de toutes les expertises utiles », souligne au contraire Marjolaine Rauze , maire de Morsang.

Et il est vrai que les habitants des logements collectifs, locataires ou propriétaires, font très souvent l’expérience d’un prix de l’eau plus cher et plus opaque que les autres usagers. Leur donner la possibilité de participer à la gestion de ce service ne devrait-il pas couler de source ?! D’autant que « le groupe de travail qui a planché sur la préparation de ces statuts était très majoritairement favorable à une représentation plus large des usagers », a remarqué Marion Lenfant , maire adjointe en charge du dossier, qui a aussi rappelé que « placer l’usager au coeur du service était dès le départ un des objectifs de la création d’une régie publique de l’eau ».

Des arguments de bons sens qui n’ont pourtant pas convaincu une majorité de membres du Conseil d’agglomération qui a repoussé la proposition.*

La future régie sera un établissement public doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière (son budget sera distinct de celui de la communauté d’agglomération).
Son conseil d’administration sera composé de 16 membres titulaires : 13 élus communautaires (dont Marion Lenfant maire adjointe de Morsang) et trois représentants d’associations de consommateurs et usagers de l’eau (Aggl’eau Val d’Orge, UFC Que choisir et Breuillet nature).


* Marjolaine Rauze, Jean-Michel Brun, Marion Lenfant et David Ammar ont voté pour.
Patrice Lafage et Noémie Azout se sont abstenus.
Le représentant de la droite morsaintoise a voté contre.



« avril »
L M M J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30


Mairie de Morsang :
Square Alexandre-Christophe
BP 4 - 91390 Morsang-sur-Orge

Tel. : 01 69 25 39 00
Fax : 01 60 16 99 98

Horaires :

Lundi, mardi et vendredi :
8 h 30 - 12 h 00 / 13 h 30 - 18 h 00

Jeudi :
8 h 30 - 12 h 00 / 13 h 30 - 19 h 00 (sauf Etat civil : 18 h 45)

Mercredi et samedi :
8 h 30 - 12 h 00 (sauf Etat civil : 11 h 45)


  Webmestre Informations légales Crédits Accessibilité