11 novembre : les femmes et la guerre

A l’occasion de la commémoration de l’armistice du 11 novembre 1918, l’Espace de la Mémoire proposera une petite exposition sur les femmes durant la "Grande Guerre".



En août 1914, peu après l’assassinat de Jean Jaurès, inlassable militant de la paix, l’Europe bascule dans la guerre, où elle entraînera le reste du monde. Les hommes partent au front. Beaucoup n’en reviendront pas ; d’autres rentrent mutilés, traumatisés à vie.
Le quotidien de la vie des femmes va être bouleversé pendant ces quatre années terribles. Elles vont « remplacer » les hommes et assurer le fonctionnement du pays, à l’usine – dans celles d’armement, où elles deviennent les « munitionnettes » – dans les champs, dans les hôpitaux – on les appelle les anges blancs –, dans les administrations publiques ou encore dans les transports. Elles sont ainsi obusières, conductrices de tramways, cantonnières, agricultrices, maréchaux-ferrants, gardes champêtres, bouchères, infirmières et aussi institutrices dans les classes de garçons du primaire et du secondaire.
Elles vivent des conditions de travail très dures. À l’usine, elles sont souvent sous-payées et la journée de travail est longue. Dans les campagnes, les paysannes s’épuisent à faucher, rentrer les foins, moissonner.
Qu’elles travaillent ou non, la plupart d’entre elles doivent élever seules leurs enfants, patienter pour obtenir de quoi nourrir la famille, vivre dans l’angoisse de l’annonce de la perte de leur mari, de leur frère ou de leur père. La guerre a bouleversé le rapport hommes/femmes et marqué le début de la marche des femmes pour leur émancipation.
Au retour des hommes, en 1918, l’ordre établi a vite repris ses droits. Toutefois un mouvement a été lancé et cette guerre aura a contribué à l’irruption des femmes dans des secteurs qui jusque-là leur étaient quasiment interdits, notamment les sphères professionnelle et politique.

C’est donc sur cette place douleureuse, mais aussi porteuse d’avenir des femmes dans la guerre que l’Espace de la Mémoire a souhaité s’arrêter cette année. Une petite exposition sera ainsi proposée à la Maison de la Citoyenneté à l’issue de la cérémonie. Elle sera ensuite visible du public jusqu’au samedi 14 novembre.

Cérémonie du 11 novembre

  • Rassemblement à 10h45, place de Trois-Martyrs, devant la stèle des fusillés ;
  • Cortège jusqu’au Monument au Morts, rue de Monthléry ;
  • A l’issue de la cérémonie, une réception sera offerte par la Municipalité à la Maison de la Citoyenneté, avec présentation de l’exposition Les femmes dans la Guerre.


« avril »
L M M J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30


Mairie de Morsang :
Square Alexandre-Christophe
BP 4 - 91390 Morsang-sur-Orge

Tel. : 01 69 25 39 00
Fax : 01 60 16 99 98

Horaires :

Lundi, mardi et vendredi :
8 h 30 - 12 h 00 / 13 h 30 - 18 h 00

Jeudi :
8 h 30 - 12 h 00 / 13 h 30 - 19 h 00 (sauf Etat civil : 18 h 45)

Mercredi et samedi :
8 h 30 - 12 h 00 (sauf Etat civil : 11 h 45)