Un Festival du Conte à croquer
Du mercredi 26 novembre au samedi 6 décembre 2014, le Festival du conte nous revient, avec pour thème Ventres du monde : contes à croquer, contes à dévorer.
Et s’il nous parlait d’amour l’an passé, il jouera cette fois sur nos peurs, celles de l’ogre, du loup, ou des bêtes féroces qui peuplent l’imaginaire collectif.



Ventres du monde : contes à croquer, contes à dévorer

Entrée gratuite, sur réservation auprès de la Médiathèque
(au 01 69 72 20 33) pour toutes les séances,
sauf séance du 28 novembre.

mercredi 26 novembre à 15h à la Médiathèque
Croque-notes

Entrée libre

En ouverture, le festival 2014 accueille les élèves de l’école municipale de musique pour « Croque-notes »  : rite initiatique incontournable, l’audition publique permet aux élèves d’apprivoiser la scène, de témoigner des progrès accomplis, mais aussi de raconter des histoires !
La musique est un langage et les enfants vont vous conter à leur manière leur appétit de notes.


Jeudi 27 novembre, 10h et 14h (séances scolaires), à la Médiathèque
La Chèvre couleur de nuage

Claire Garrigue

Une ogresse, une chèvre, une grand-mère, une vache, Patoufett et le petit coq hardi, autant de contes et de fantaisies pour frissonner, rigoler, rêver, au son du tambour-doli et de la kalimba.

- Durée : 45 min. Enfants à partir de 5 ans. Séances scolaires destinées aux écoles primaires uniquement. Se renseigner auprès de la Médiathèque.


Vendredi 28 novembre, 20h30, Théâtre de l’Arlequin
Toute vie est une vie : Les racines du monde.

Compagnie BlonBa, avec Lassine Coulibaly « King » et Tella Kpomahou, mise en scène de François Ha Van.
Tout public

Spectacle inspiré de la pratique du maana et adapté de récits issus de la tradition des confréries de chasseurs mandingues.
Savez-vous que le monde des humains ne connaît que trois routes.
Trois routes dans tout ce monde humain.
Il y a d’abord la route des maisons où nous fondons nos familles.
Il y a ensuite la route qui va vers les champs.
Les champs que nous travaillons.
La troisième route est la route des bêtes féroces…

- Pour ce spectacle : entrée 2 euros, 5 euros ou 10 euros au choix du spectateur.
Sur réservation au 01 69 25 49 15


Samedi 29 novembre 10h30 précises, Salons du Château
Bouille la petite goulue !

Florence Desnouveaux, conteuse et Ruth Unger, musicienne - viole de gambe et flûte baroque - mise en scène d’Alain Prioul. Pour enfants de 18 mois à 3 ans. Durée : 35 min

Bouille est une petite fille née d’un ½uf rouge qu’une vieille dame trouve sur sa fenêtre. La vieille dame s’absente et Bouille qui a très très faim dévore tout ce qu’elle trouve sur son passage !
Le spectacle est précédé d’un temps d’accueil autour d’un pique-nique imaginaire.

Samedi 29 novembre 20h30, Salons du Château
Troll d’ogresses

Claire Garrigue, conteuse et Emmanuel Ricard, musicien (percussions, cristal Baschet, n’goni, kalimbas et appeaux).
Tout public à partir de 8 ans. Durée : une heure.

Des contes pour parler de nos peurs et de nos appétits.
Avec des ventres sans fond qui font des sons, des festins barbares et des monstres que l’on peut vaincre avec une intelligence bien rythmée … Attention ! Contes voraces !


Mercredi 3 décembre, à 10h30 (séance scolaire), Médiathèque
Même pas peur !

Gilles Bizouerne. Enfants de 4 à 6 ans. Durée : 45 min

Comment un enfant peut-il échapper à l’appétit d’un ogre ?
De son côté, Fiston Puce sera-t-il avalé par un chien, un escargot ou un oiseau ?
Ou bien personne… « Même pas peur » est une mosaïque d’histoires surprenantes, de comptines et de jeux de doigts.

Mercredi 3 décembre, à 15h, Médiathèque
Histoires et contes du Japon

Pascal-Mitsuru Guéran.
Enfants à partir de 5 ans. Durée : 50 min

Au pays du Soleil Levant, on racontait, dans les campagnes d’autrefois, des histoires pleines de mystères. Dans ces histoires, on voyait surgir des animaux, qui, par leurs comportements, ressemblaient étrangement aux hommes : on les découvrait tout à tour malins, méchants, hypocrites, voleurs … et parfois aussi, serviables et tendres.
Tout un monde qui s’ouvre à nous dans lequel nous sommes invités à voyager.


Samedi 6 décembre, à 20h30, Salons du Château
Ma Mère l’Ogre

Frédéric Naud.

Ma mère l’Ogre est le parcours initiatique d’un garçon qui veut devenir un homme, un vrai. Mais, né du ventre d’une ogresse, il ne peut espérer grandir qu’en répondant à la question :"Que désire le plus les femmes au monde ?" En quatre contes revisités façon Sempé, Pennac ou Monty Python, Frédéric Naud raconte une rafraîchissante quête du Graal.
Pour des raisons indépendantes de la Médiathèque, le programme de cette derrière veillée a dû être modifié. Frédéric Naud viendra conter en lieu et place de Jeanne Ferron initialement programmée

Festival du Conte proposé par la Médiathèque Louis-Aragon de Morsang, en partenariat avec le Théâtre de l’Arlequin et l’Ecole municipale de musique.
Du mercredi 26 novembre au samedi 6 décembre 2014.
Pour tout renseignement ou réservation, contactez la Médiathèque, directement sur place aux heures d’ouverture ou au 01 69 72 20 33.



« août »
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4