Parlons Villes au cinéma le 11 avril
Le cycle de projections-rencontres, "Parlons cinéma", animé par Clément Graminiès, critique de cinéma, se poursuit samedi 11 avril 2015. Traversée de New York avec la projection de Serpico.
Séance gratuite. Réservations conseillées auprès de la Médiathèque.



Réinventer la ville au cinéma est le thème retenu pour cette nouvelle saison. Au-delà de ses métamorphoses géographiques et architecturales, la ville a toujours été un espace de jeu et une inépuisable source d’inspiration pour le cinéma de fiction et documentaire. Retour en 5 films sur le rapport singulier que des cinéastes de nationalités et d’époques différentes ont tissé avec les cités urbaines.

2015

Samedi 11 avril à 17h

  • Serpico de Sidney Lumet
  • Etats-Unis/Italie – 1973 – VO sous-titrée

    Policier intègre, Serpico lutte contre la corruption généralisée au sein de la police new-yorkaise. Détesté de tous, collègues comme supérieurs, il ne pourra compter que sur lui-même pour mener à bien sa croisade pour la justice…
    Voir ce qu’en dit le site Critikat

    Samedi 7 mars, à 17h

  • La Terre outragée, de Michale Boganim
  • France/Ukraine… – 2011 – VO sous-titrée. Durée du film : 1h48

    1986, à Prypiat à côté de Tchernobyl, quelques jours avant la catastrophe. Le mariage de Piotr et Anya est interrompu par un incendie à la centrale...

    Samedi 24 janvier, à 17h

  • Café lumière, de Hou Hsiao-Hsien
  • Japon/Taïwan – 2004 – vo sous-titrée – durée du film : 1h45

    Yoko revient d’un séjour à Taïwan. La jeune femme visite une librairie à Jimbocho, le quartier des bouquinistes de Tokyo. C’est Hajime qui dirige la boutique. Ce garçon silencieux enregistre le bruit des trains qui traversent la ville. Après le divorce de ses parents, Yoko avait été élevée par son oncle devenu aveugle, à Yubari, dans l’île d’Hokkaido, au nord du pays. Aujourd’hui, elle reprend contact avec son vrai père et sa nouvelle épouse...

    2014

    Samedi 15 novembre, à 17h

  • Vacances à Venise (Summertime), de David Lean
  • Etats-Unis/Grande-Bretagne – 1955 – VO sous-titrée

    Jane Hudson, une Américaine célibataire et quadragénaire, réalise son rêve en allant passer ses vacances à Venise et espère bien y trouver la concrétisation de tous ses idéaux romantiques. Dès son arrivée, chaque instant la voit s’extasier face à la beauté de la langue italienne et l’atmosphère magique de la Cité des Doges. Mais sa fascination se mue lentement en douce mélancolie, et le poids de la solitude grandit en elle. Un matin, Jane entre dans le magasin d’antiquités de Renato de Rossi, qui lui propose de l’initier à la vie vénitienne…

    En marge de ce cycle, on notera
    Projection rencontre proposée dans le cadre de la Semaine de la Solidarité Internationale

    Jeudi 20 novembre à 20h h

  • La Cour de Babel de Julie Bertuccelli
  • France – 2013 - documentaire En présence de la réalisatrice (sous réserve)

    Ils viennent d’arriver en France. Ils sont Irlandais, Serbes, Brésiliens, Tunisiens, Chinois ou Sénégalais...
    Pendant un an, Julie Bertuccelli a filmé les échanges, les conflits et les joies de ce groupe de collégiens âgés de 11 à 15 ans, réunis dans une même classe d’accueil pour apprendre le français. Dans ce petit théâtre du monde s’expriment l’innocence, l’énergie et les contradictions de ces adolescents qui, animés par le même désir de changer de vie, remettent en cause beaucoup d’idées reçues sur la jeunesse et l’intégration et nous font espérer en l’avenir...

    Samedi 4 octobre, leçon de cinéma à 14h30, pause-café à 16h30, projection à 17h

  •  Etudes sur Paris , d’Alain Sauvage
  • France – 1928 – 80 mn - documentaire

    Portrait urbain d’une ampleur inédite, Études sur Paris est une visite lyrique du Paris des années folles. Pionnier du documentaire d’art, André Sauvage capte avec une sensibilité visuelle extraordinaire le bouillonnement de la ville, les hauts lieux et les quartiers populaires d’une capitale en pleine mutation. Entre naturalisme et modernité, son regard personnel et sensible le rapproche des grands cinéastes visionnaires de l’époque, tels que Dziga Vertov ou Jean Vigo. Une oeuvre monumentale !

    - En ouverture du cycle consacré à la ville au cinéma, la projection sera précédée d’une leçon de cinéma sur les multiples visages de Paris au cinéma (avec extraits de films) par Clément Graminiès.

    Pour avoir un avant-goût de cette projection-rencontre, voir ici

     

    Les projections du cycle "Parlons cinéma ! ont lieu à l’auditorium de la Médiathèque. Elles sont ouvertes à tous et gratuites. Il est fortement recommandé de réserver, soit au 01 69 72 20 33 ou directement à la Médiathèque.
    Les réservations sont ouvertes quinze jours avant la date de projection.



    « juin »
    L M M J V S D
    30 31 1 2 3 4 5
    6 7 8 9 10 11 12
    13 14 15 16 17 18 19
    20 21 22 23 24 25 26
    27 28 29 30 1 2 3