Pour le cumul des cartes Rubis et Améthyste
Marjolaine Rauze s’est adressée sur cette question au Président du Conseil général de l’Essonne en novembre 2009



Monsieur le Président et cher collègue,

Récemment, j’ai été interpellée par des habitants de ma commune en situation de handicap qui ne peuvent emprunter que certaines lignes de bus avec leur titre de transports Améthyste. Cette carte en effet n’est pas valable sur le réseau OPTILE.

Comme vous le savez, Morsang-sur-Orge n’est desservie que par deux compagnies : TICE, accessible par carte Améthyste et Daniel Meyer (OPTILE) accessible par carte Rubis. Ces deux titres ne sont pas cumulables. Or, selon le quartier d’habitation et la destination, un Morsaintois peut avoir à utiliser l’une ou l’autre compagnie, sinon les deux successivement et ce pour un même déplacement.

Cette situation s’avère à l’occasion fastidieuse pour une personne valide. Dès lors qu’il s’agit d’une personne handicapée, cela devient insupportable et engendre un sentiment d’injustice et d’incompréhension lorsque la carte de transports n’est pas acceptée.

Je connais l’importance des moyens mobilisés par le Département pour accompagner dans leur vie sociale et professionnelle, les personnes handicapées et en particulier pour favoriser leur déplacement.

Mais, force est de constater qu’en la matière, il existe de grandes disparités, d’une ville à l’autre et d’un département à l’autre. Ainsi à Paris la carte Emeraude permet des déplacements multi-modaux dans toute la ville. A Morsang-sur-Orge, qui ne possède ni emplois, ni administrations d’Etat, ni centre hospitalier… l’accès aux transports est crucial et devrait à mon sens être facilité dans tous les cas.

Le non-cumul des titres de transports Améthyste et Rubis, sur deux réseaux qui, en dépit de leur statut, ont chacun vocation de service public, me paraît assez incompréhensible. C’est pourquoi, Monsieur le Président, je vous serais gré de prendre en compte ma requête de réviser les règles d’attribution et de non cumul des cartes Rubis et Améthyste pour les personnes handicapées afin que les usagers puissent utiliser indifféremment toutes les lignes à leur disposition. Je vous demande également de peser de toute votre autorité auprès de la Région et du STIF, afin que soit remise à plat, simplifier et harmoniser sur l’ensemble de l’Ile-de-France, la panoplie de tarifications spécifiques qui certes, répondent à autant de situations particulières, mais qui pour être efficaces doivent être bien comprises des personnes concernées.

En vous remerciant par avance de tout l’intérêt que vous voudrez bien porter à ce courrier, et dans l’attente d’une réponse favorable, je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma considération distinguée.

Marjolaine RAUZE,
Maire de Morsang-sur-Orge,
Conseillère Générale de l’Essonne



« juin »
L M M J V S D
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3